Chloé Jeanne


Artiste plasticienne







Tué dans l’oeuf
2019
30x40 cm
Serie de 9 microphotographies 
Impression fine art sur plexiglas
Cristallographie
Centre Biophysique moléculaire
CRNS Orléans



« Tuer dans l’oeuf », arrêter quelque chose dès le début.
L’oeuf est le symbole du commencement, par analogie avec l'état embryonnaire.
L’expression « Tuer dans l’oeuf » est souvent utilisée pour parler d’une idée avortée.
Pendant mes études d’art, on parlait très souvent de certaines idées qui avaient été tuées dans l’oeuf. Des idées qui n’avaient jamais été développées et qui auraient pu être concluantes.
J’ai appris au fil des années à travailler avec mes échecs, certains de mes projets plastiques ont été tués dans l’oeuf à tort. Il faut explorer toutes ces idées pour être sûr de ne rien rater.
Le processus n’est-il pas aussi important que le résultat? Est-ce qu’un échec en est vraiment un?N’est-ce pas grâce aux échecs que l’on apprend.
Cette série de 9 microphotographies est la représentation de cristaux de protéine d’oeuf observés à la loupe binoculaire dans le laboratoire de cristallographie de Franck Coste (Ingénieur en analyse chimique au CBM).
Au-delà du jeu de mots, « Tuer dans l’oeuf » signifie à mon sens ne pas développer quelque chose car on estime à l’avance que c’est un échec, que cela donnera un mauvais résultat.
Sur ces photographies vous pourrez observer des cristaux « réussis » ceux aux formes géométriques et des cristaux « ratés » ceux aux formes d’oursins.
Mon oeil d’artiste apprécie les deux formes pour leurs plasticités, celui du scientifique y verra une réussite pour l’un, un échec pour l’autre.
Vous pouvez par conséquent observer des « réussites » et des « échecs » qui cohabitent et qui une fois sortis du laboratoire, deviennent oeuvre d’art, et ne sont plus que contemplation et sensibilité.
La réussite et l’échec sont indissociables.









Infos  

   

                         
Textes